Aidin Hashemi

Originaire d'Iran, Aidin arrive à l'âge de 2,5 ans en Belgique,

Aidin et ses parents, comme tout immigrés, n'avaient d'autres choix que de s'intégrer à leur pays d'adoption en apprenant ses différentes cultures mélangées.


Aidin grandit à Malines (Mechelen) jusqu'à l'âge de 7 ans, ses parents décident ensuite d'aller habiter à Bruxelles.
A l'âge de 10 ans, il a été transféré dans une école francophone pour apprendre le français.

 

Après ses hautes études en électromécanique, il est engagé dans une multinationale pendant 2 ans.
Il a fallu un burnout, pour complètement se remettre en question et, prendre la décision d'aller rejoindre son père dans l'entreprise familiale était une évidence.

Après 5 ans, apprenant les ficelles du métier, il cherche un nouveau challenge, une nouvelle expérience, à simplement réaliser son rêve : ouvrir une école d'arts martiaux
C'est depuis l'âge de 17 ans que Aidin pratique les arts martiaux et devient finalement Senseï du Wakishintai Bugei Ryu.
Son rêve de toujours était d'ouvrir un jour un centre dont les valeurs enseignés sont basé sur la pratique des arts martiaux.
Le Wa Jiu Kiai est né le 15 août 2016 grâce à l'équipe WJK (Daniel, Véro & Victoria).

Depuis 2013, le développement personnel lq a investi plus de 15.000€ dans ses formations et termine un cycle de 3 ans en Thérapie Co Créative.

Aujourd'hui heureux époux, père d'un petit garçon, enseignant en arts martiaux, partenaire professionnel, ami, confident, coach, Aidin souhaite apporter du soutien par son expérience, qui l'ont et l'aide chaque jour à grandir et traverser les obstacles.
Sa mission :
"Être celui qu'il aurait aimé avoir à ses côtés, grandissant loin de ses racines."